François MONCHÂTRE et Ismaël NUÑEZ

 

Oeuvre de François Monchâtreinvitationdanseuse d'Ismaël Nuñez

 

Pour sa sixième exposition, le gARage présente à nouveau deux artistes : Ismaël Nuñez dont des œuvres ont déjà été présentées lors de "L’art dans les jardins" et François Monchâtre, artiste de renommée internationale et à l’humour décapant. Leur travail est souvent ludique et met en œuvre des objets animés ou des machines. La scénographie est signée Monique Bretéché. Et comme d'habitude au gARage, il y a toujours une rencontre à faire et un verre à partager...

Exposition ouverte du 20 juin au 14 juillet 2008.

Elle a reçu 707 visiteurs dont 200 scolaires.

Ouverte les vendredis de 18 à 20 heures, les samedis, dimanches et 14 juillet de 16 à 20 heures.

Voyez de belles images ICI et LA.




François Monchâtre : "Il était une fois François Monchâtre et ces machines inutiles aux rouages somptueux, il était une fois François Monchâtre et ses crétins aux allures de cad’ sups qui perdent leur vie à la gagner, il était une fois François Monchâtre et son humour décapant, ses spirales infinies où les crétins du néant retournent au néant dans l’immense vacuité de la négation de l’existence, il était une fois François Monchâtre et ses drôles de sculptures, caricatures vivantes d’une société tendre et pitoyable où parfois au coin de la rue, du sexe, de l’amour et de la haine, les corps se croisent et se regardent dans la magie d’une rencontre.
Nihiliste François Monchâtre ?
"Critique acerbe dans l’humour et le rire d’une société qui se prend trop au sérieux, ses sculptures sont autant de caricatures qui vous collent au cerveau dans le noir et blanc d’un graphisme précis et délirant." Lélia Mordoch

François Monchâtre est né en 1928 dans les Deux-Sèvres. Il réside et travaille à La Flèche. Son œuvre est présente à La Fabuloserie de Dicy. En 1963, il expose chez Iris Clert où il côtoie Tinguely, Arman et César. En 1975, il rejoint l'Atelier Jacob de Alain Bourbonnais dont il se sent plus proche par l'esprit. Il a exposé entre autre à la Halle St-Pierre à Paris en 1995 et 2002 et à New-York, Galerie des 4 coins en 2003. Dessinateur, peintre et sculpteur ,"ingénieux constructeur", d’une créativité débordante, fasciné par l’absurde, doté d’un humour parfois ravageur, il offre un regard à la fois poétique et critique sur la société. Il est fréquemment cité dans des ouvrages consacrés à l’art "Brut" ou "Hors Normes", mais l'artiste se révèle inclassable et réfractaire aux étiquettes.

"Je n’ai aucun mérite, ni de souci d’inspiration ; les journaux, les actualités télévisées alimentent malheureusement mon travail. Mon goût personnel serait de faire des paradis. Mes petites critiques ne changent pas grand-chose, je suis un peu Don Quichotte." François Monchâtre.


Ismaël Nuñez : Sculpteur mexicain, Ismaël travaille le métal en le martelant et le soudant. Ses sculptures, suspendues ou posées sur des socles intégrés à l'œuvre, renferment souvent des mécanismes cachés qui leur donnent une dimension ludique et poétique.
Ismaël Nuñez vit et travaille à Nantes. Certaines de ses œuvres ont déjà été présentées lors de "L’art dans les jardins" en mai 2007.

"J'essaie de casser l'image violente et froide que l'on éprouve face au métal en y ajoutant une petite touche poétique. Je cherche le contact direct avec le spectateur par l'intermédiaire des différents mécanismes des œuvres.
Ils donnent vie à la sculpture mais ce n'est pas ce que je veux montrer.
En fait, c'est la forme qui m'intéresse.
"

title Filter     Affichage # 
#
 

Animé par Joomla!.