Actualités

Billet du 28 janvier 2018

2018 et maintenant ?

Ce siècle et même le millénaire est maintenant majeur...

C'est à dire qu’à partir de maintenant, il est responsable de ses actes: est-ce que cela va l'assagir...  rien n'est moins sûr..

On nous disait qu'il serait religieux : ouais, eh bien on a vu,...c'est pas très convaincant !

On me dit dans l'oreillette que plutôt que religieux il faudrait  dire "spirituel"; j'ai dû perdre le sens de l'humour car je n'ai pas compris la blague jusqu'alors...

 

En ce qui concerne le gARage, tel qu'il est devenu, il va rentrer dans sa douxième année.   Bref ! fini l'innocence: on rentre dans l'adolescence.

On se gardera des crises si vous le voulez bien...

Mais foin des analyses sociéto-philosophiques, passons à l'actualité.

Et d'abord, puisque janvier n'en finit pas, tous les gARagistes vous souhaitent une excellente année : du pognon, pas de médicaments, chance aux courses, vie sexuelle épanouie et savoir à la fin ce que va devenir John Snow et surtout Cersei !

Au programme cette année, pour les expositions, deuxième édition des oeuvres créées autour des PREMIERS ROMANS sélectionnés dans le festival du même nom.


 

L'an dernier 23 artistes avaient présentés leurs visions de 16 romans différents : un rendez-vous qui avait été justement apprécié.

Ce sera les week-ends des 5-6 et 12-13 mai.

En fin d'année, Monique Bretéché occupera l'atelier: elle ne l'avait plus fait depuis 2009 et LA TRACE. Les visiteurs découvriront donc un nouveau travail.

Nous aurons aussi un spectacle en résidence en mai et cependant notre prochain rendez-vous est fixé au 20 avril...

Retenez dès à présent votre soirée pour  découvrir LA LISTE. IL s'agit d'un solo immersif écrit par Jennifer Tremblay et interprété par Alice MAY de la compagnie angevine Plateau K.

Un spectacle intimiste que nous avons découvert il y a près d'un an et dont l'esthétique dépouillée se prêtera parfaitement à l'atelier du gARage.

Nous sommes invités au témoignage d'une femme d'aujourd'hui soumise au diktat de la perfection, surmenée jusqu'à l'épuisement, jusqu'au point de non-retour.

Un moment fort et puissant.

Vendredi 20 avril à 20h30 . Entrée 8€, tarif réduit 6€.

Vous pouvez réserver à cette adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Et nos amis pendant ce temps-là?

Le théâtre Dépareillé vous propose de découvrir ou redécouvrir « Petit Boulot pour Vieux Clown » les vendredi 2 et samedi 3 février, à 20H30 au REX.

Une comédie tragique de Matei Visniec, mise en scène par Maryvonne Schiltz. On ne saurait trop vous conseillez d'y aller...

Réservations au 06 83 46 88 89

Ce même week-end, l’Atelier du Haut-Anjou ouvre ses portes le samedi 03 Février de 10h à 20h.

Vous pourrez découvrir et essayer des ateliers/stages proposés autour de la création textile.

A 17h, Concert des «Cathouse Boys» (Blues/Folk acoustique)

https://www.youtube.com/watch?v=Howk4xs0VpA

Curieux et passionnés, n’hésitez pas à venir rencontrer ces artistes au 37, rue Dominique Godivier à Daon

http://latelierduhautanjou.com/

 

Nous vous invitons aussi à pousser la porte de la galerie ARTinside.

Jean-Dominique Sauret expose jusqu’au 17 mars les kakémonos de Véronique Agostini et les céramiques de Yun-Jung Song.

Rendez-vous 13, place Paul Doumer à Château-Gontier !

http://artinside.fr/ et https://www.facebook.com/jds.artinside/

Enfin, cochez le samedi 31 mars dans votre agenda: la Compagnie des 2 Rives organise avec TRAM 303 une rencontre de théâtre amateur dans le cadre de la sélection régionale THEATRAM. Ce sera au REX.

Trois pièces seront présentées: "Les Enchantées", montage de textes d'auteurs régionaux par Ligné théâtre de... Ligné (44).

"Deux tickets pour le paradis" de Jean-Paul Allègre par Carpe Diem de Chemillé (49), et " Le Malade Imaginaire" d'un jeune auteur du nom de Molière par Les Jourdains du Loir de La Flêche (72).

Nous vous en reparlerons...

Nous retrouverons également en juillet nos amis de CHATO-KINO.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui!

Et bien sûr la vidéo: retour sur l’actualité  d’il y a quinze jours…

Il faut cliquer sur le lien !   https://www.youtube.com/watch?v=fTiJLD_2blw

A bientôt au gARage !

Le niouseletereur

 


Billet du 29 novembre 2017

Compte à rebours.

On vous a imposé les Cyber Monday, Fat Tuesday, White Wenesday, Green Thursday, Black Friday…

mais vous apprécierez le VERY LAST WEEK-END, uniquement au gARage.

Alors bon je transleyete pour les non-comprening ze english languoège : Ce sont LES TOUS DERNIERS JOURS (de fin de semaine) pour, pour,  pour ? :  visiter l’exposition D'AILLEURS... au gARage. Et nulle part ailleurs…

Avant ces dernières ouvertures, plus de 600 visiteurs auront déjà découvert les univers à la fois poétiques, foutraques et ludiques de Serge PAILLARD avec ses objets et dessins archéologiques et les travaux de la compagnie des chercheurs de SATURNE-1 powered by (1) Fabrice MILLEVILLE.

Alors venez si ce n'est déjà fait; venez entre amis ou en famille : l’exposition est visible par tous, comme nous l’a confirmé la venue de scolaires allant de la Grande Section à la classe de Première...

L'exposition est ouverte samedi et dimanche de 15h00 à 19h00, c’est gratuit et la pitance que vous voudrez bien donner au cochon est à votre entière discrétion...

Mais au gARage , on prend juste le temps d’une pause pendant la semaine et hop, les deux week-ends suivants, changement de décor !

L’accueil – chauffé- sera occupé par les œuvres de Monique Bretéché avec ses volubiles, tableaux, et autres bougeoirs , le tout à base de ressorts.

Que des beaux objets qui vous éviterons une lettre au bonhomme rouge et c’est plutôt pas mal car lui ainsi que son avatar amazonien sont plutôt « busy » durant cette période… moi j’dis ça, j’dis rien…

C’est ouvert de 15h00 à 19h00 les samedis et dimanches et en semaine sur rendez-vous du 9 au 17 décembre !

www.moniquebreteche.fr


A part ça, ART inside, place Paul Doumer à Château-Gontier présente toujours les oeuvres des artistes Véronique LEVEQUE et Nolwenn BRUNEAU.

Et puis à Ménil, Dominique DELOR vous attend en son salon de thé et boutique LA DERIVE, au 30 rue de l’église les vendredis, samedis et dimanches de 15h00 à 19h30 du 2 au 24 décembre.

Au nord, rappelons l'exposition de LEB à Jublains au Forum des Métiers d'Art jusqu’au 29 décembre et à Laval, au Musée de la Perrine, Gilles GUERRIER propose de découvrir "Sphéèrie#2" les samedis et dimanches jusqu’au 17 décembre.


Je vous laisse avec ceci: https://www.youtube.com/watch?v=nM2lrGkKoo8

  1. Entrainé par

A bientôt au gARage !

Le niouseletereur

 


Billet du 15 novembre 2017

Winter is coming...

Ah ça, au gARage on l'a bien senti : fini les tee-shirts et les brassières, les shorts taillés XS et les jupes courtes comme un jour d'hiver, justement.

Y fait froid !

Dans le jardin la blancheur au petit matin nous rappelle des vers hugoliens et l'on s'entraîne sur le parking au maniement de la raclette dont le va et vient sur les pare-brise blancs nous évoquent les vieilles publicités de Cif ammoniacal...

Mais pour autant et avant que des créatures au regard bleu et à la très incertaine fréquentation des ostéopathes ne viennent nous anéantir, on se réjouit de voir que nous communiquons, ou pour le moins découvrons, de nouveaux mondes étranges et au mépris du danger allons là où personne n'est encore jamais allé... mais me voilà embarqué par la vitesse de l'Enterprise: « Monsieur Sulo, stoppez les machines ! »

Que l'on s'explique un peu...

On vous l'a déjà dit, nous avons des visiteurs D'AILLEURS... au gARage.

Ils sont plus de 320 à être venus ausculter les objets et dessins archéologiques de Serge PAILLARD. Les mêmes ont pu s'enquérir des travaux de la compagnie des chercheurs de SATURNE-1 - Et non, ce n'est pas un canard, malgré le froid- fédérés par Fabrice MILLEVILLE.


Et les réactions sont très positives, dans toutes les catégories d'âges...

Alors venez si ce n'est déjà fait; embarquez vos amis. Et si vous venez de Westeros ou de Vivesaigues, une étape à Winterfell avec une bonne bière vous permettra de poursuivre jusqu'à ChateauNoir...

L'exposition est ouverte les samedis et dimanches de 15h00 à 19h00 jusqu'au 3 décembre et la pitance que vous voudrez bien donner au cochon est à votre entière discrétion...

Au passage, signalons que nous étions 46 à écouter Jac Livenais le 10 novembre pour son récital francophone et que la soirée fut on ne peut plus agréable.


A part ça, on vous signale que ce vendredi, ART inside présente en ces locaux de la place Paul Doumer à Château-Gontier une nouvelle exposition "Natures Mortes et théières baroques" avec les oeuvres des artistes Véronique LEVEQUE et Nolwenn BRUNEAU. Vernissage à partir de 17h00.

Plus d'infos ici: www.artinside.fr

A Ménil, c'est le 24 novembre que Dominique Delor inaugure son salon de thé et boutique LA DERIVE, avec petit marché de Noël agrémenté des oeuvres de l'artiste et d’autres encore, vin chaud - avec modération !- et musique avec Amnesik... à moins que ce soit... Rhaaa, je sais plus !!!


Bref c'est 30 rue de l’église à Ménil et vous pouvez indiquer votre venue au 02.43.09.79.12

Du côté des artistes plus au nord - en fait des sauvageons !- indiquons l'exposition de LEB à Jublains au Forum des Métiers d'Art du 18 novembre au 29 décembre


et à Laval, au Musée de la Perrine, Gilles GUERRIER propose de découvrir "Sphéèrie#2" les samedis et dimanches du 25 novembre au 17 décembre...

Enfin, n'oublions pas que Monique Bretéché occupera l'accueil du gARage avec ses volubiles, tableaux, et autres bougeoirs , le tout à base de ressorts du 9 au 17 décembre !


Et bien voilà de quoi se réchauffer!


Je vous laisse avec ceci: https://www.youtube.com/watch?v=jRIfDI5_PyQ

A bientôt au gARage !

Le niouseletereur

 

 

 

Billet du mardi 9 mai 2017

AU SUIVANT !

En voilà un week-end riche en émotions ! D’abord, pour les citoyennes et citoyens qui ont eu à faire un choix pour cinq ans… et qui vont en faire un autre dans un mois : pour rassurer le très prochain nouveau locataire de l’Elysée ou pour lui signifier qu’il pourrait rejoindre les Présidents battus- ou même pas concurrent- en 2022 si la magie n’opère pas ?

Ce n’est pas forcément gagné : lors de la première édition de l’Art dans les Jardins en  2007 , Nicolas Sarkozy avait été élu le dimanche soir : cela ne lui a pas vraiment porté chance…

Pourtant il avait suscité beaucoup d’espoirs. Surtout chez les joueurs de Scrabble : vous imaginez Sarkozy sur un mot compte triple ? Hélas, ce n’est pas permis dans le règlement : la France a vraiment besoin de réformes... Courage M. Macron : avec seulement 24 points en triple, ça ne va pas être facile.


Emotions aussi pour nous, pour vous, dans les jardins de la sixième édition de l’Art dans les Jardins.

On vous a dénombré 1700 sur les deux jours. Merci de vous être montrés curieux (parfois un peu trop : certains ont visité des jardins qui n’étaient pas prévus dans la visite...).

Merci aux bénévoles qui ont su accueillir les visiteurs et sans lesquels rien ne pourrait se faire.

Merci à nos artistes pour leur travail et leur disponibilité ( une pensée pour Olivier Dronne qui s’est blessé et a loupé la fête )

Merci évidemment aux propriétaires des jardins pour leur bienveillance et confiance (une pensée aussi pour M. et Mme Dosso qui se sont retrouvés sans artiste…)

Et enfin merci à nos soutiens techniques, logistiques, médiatiques, et financiers…


Ce fut une belle édition avec des projets un peu fous comme de faire une cathédrale de cageots avec l’aide de scolaires (au passage soulignons le bel esprit d’équipe entre les écoles Jacques Prévert et Ste-Ursule, serait-ce l’effet du rassemblement ?), ou l’accueil d’extra-terrestres humanistes (sic)… on remet-ça dans deux ans.

Dans quelques semaines, nous éditerons un catalogue de cette 6ème édition : il vous est possible de le commander au prix de 20€ en vous inscrivant ici : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.





Mais AU SUIVANT !

16 PREMIERS ROMANS, 23 ARTISTES

A peine avons-nous rangé les jardins que le gARage se prépare à recevoir une nouvelle exposition.

Celle-ci est née à Laval, pour le Festival du Premier Roman sur une proposition simple : donner à lire des romans de la sélection à 23 artistes locaux pour qu’ils s’en emparent et créent une œuvre s’en inspirant.


On retrouve donc des plasticiens, sculpteurs, peintres, photographes… et au final 25 œuvres.

Elles seront visibles au gARage

les samedis et dimanches 13, 14, 20 et 21 mai de 15 à 19h00

L’entrée est libre

Vernissage le samedi 13 à 18h00

Œuvres de Marcel Boulvrais, Monique Bretéché, Alain Goisbault, Gilles Guerrier, Leb, Robert Lerivrain, Fabrice Milleville, Maryvonne Schiltz… déjà passés au gARage, mais aussi de Stéphane Dardenne, Michel Maurice, Jean-Paul Minster, Serge Paillard, Denis Prieur, Jean-Louis Cerisier, Jean-Jacques Cousquer, Catherine Dubois-Baulain, Fabby, Marc Girard, André Lemaître, Brigitte Maurice, Stéphane Moizan, Daniel Thirault et Jean-Marie Toupin.

On vous attend !

Pour finir la vidéo qu’il faut (courte et de circonstance !) : il faut cliquer sur l’image.

A bientôt au gARage !
Le niouselettereur.


Billet du lundi 1er mai 2017

Nouvelle vague

Pour les moins jeunes – ceux de la génération Mitterrand- la nouvelle vague s’appelait New Wave et des garçons à l’air triste et surtout emprunté se déhanchaient mollement sur des rythmes eux-mêmes pas vraiment vivifiants… Bien avant sous le règne du grand Charles on évacuait la pression avec une Nouvelle Vague qui recréait le cinéma en lui donnant un nouveau sens. La variété ne laissait pas passer le mouvement et Richard Anthony tout en nous racontant une histoire de copains, nous disait quand même que le monde était vieux et qu’il était temps d’en construire un nouveau… Si, si je vous assure tenez lisez :

Une p´tite M.G. trois compères //Assis dans leur bagnole//Sous un réverbère
Lisent leur canard d´un air très fier // … //
Et dans ce canard qu´est-ce qu´on y lit?
Des tas d´histoires écrites par des gens rassis
Donnant des coups de griffe avec dépit// Sur la Nouvelle vague

Chaque époque a sa nouvelle vague, certaines sont plus fortes que d’autres: ça dépend des grandes marées. Nous y sommes : tenons bon le vent et suivons le bon cap !.

En ce week-end de choix, le gARage vous propose la bonne vague, celle qui fait surfer les couleurs, celle du printemps, du renouveau, des histoires de belle jeunesse…

Alors avant ou après l’isoloir, venez rêver, espérer, vous en mettre plein les yeux et pro-fi-tez-en avant le résultat de ce que vous savez !!!


Mais si les corbeaux, les vautours,
Un de ces matins disparaissent,
Le soleil brillera toujours.


l'ARt dans les jARdins #6

samedi 6 et dimanche 7 mai 2017 de 14h à 19h

dans la ville de Château-Gontier


Un week-end instructif, convivial, poétique, ouvert, populaire, et ensoleillé... même avec un parapluie !

Profitez-en en famille!

Téléchargez le programme en cliquant ICI.

Pour cette sixième édition, votez pour nos artistes! Ils vous proposent une découverte au milieu des semis, parterres et pelouses…  profitez-en pour lever le nez et admirer la ville en famille ou entre ami(e)s ; vous avez même le droit de venir seul(e), il y aura de quoi échanger et partager  avec les artistes et les propriétaires de jardins.

En plus du quartier de la gare, des jardins seront ouverts dans les quartiers de la piscine et des rues Alexandre Fournier/Georges Clémenceau.
Le principe reste le même: des artistes sont invités dans le jardin d'un particulier et propose une oeuvre en rapport.

Pour aller d'un quartier à l'autre, deux calèches  assureront une navette. Départ toutes les heures.


Appréciez sans modération avec les artistes Pauline Bourguignon, Marcel Boulvrais, Monique Bretéché, Grégoire Canut et Anne Chamberland, Géraldine Charron, Dominique Delor, Olivier Dronne, Alain Goisbault, Elodie Lemerle, Christian Poincheval, Evelyne Poincheval, Nathalie Taillefumier , UBINAM- Mylène Duhail et Romain Goiset, Jamel Zeddam.

Vernissage samedi à 19h30 devant le gARage . Intervention spectaculaire de la chorale déjantée LA VERRUE SUR LE GATEAU !

Déambulation libre et gratuite. Soyez attentifs, la circulation n’est pas coupée dans les rues. Nos amis les animaux restent à l'extérieur.



Notre prochaine exposition arrive dans la foulée :

Dans le cadre du Festival du Premier Roman, nous recevons au gARage les 13, 14, 20 et 21 mai de 15h00 à 19h00 l’exposition

« 16 PREMIERS ROMANS, 23 ARTISTES »


23 artistes locaux, sculpteurs, peintres et photographes, se sont emparés et inspirés de la sélection des premiers romans pour créer 25 œuvres.

Parmi eux Marcel Boulvrais, Monique Bretéché, Alain Goisbault, Gilles Guerrier, Leb, Robert Lerivrain, Fabrice Milleville, Maryvonne Schiltz… déjà passés au gARage, mais aussi Stéphane Dardenne, Michel Maurice, Jean-Paul Minster, Serge Paillard, Denis Prieur…

 

Voilà, on vous quitte donc avec Richard Anthony, pour les plus jeunes qui ne connaissent pas. Il faut cliquer sur l’image !

A bientôt au gARage !
Le niouselettereur.

 

 

 

Billet du dimanche 12 mars 2017

Mars, et ça repart!

Pour les moins jeunes ce slogan est forcément évocateur d'une période faste, lorsque la consommation nous emmenait vers les délices de la croissance - à moins que ce ne soit l'inverse - enfin bon...

Un monde où la conservation de la planète était l'affaire de quelques chevelus et la production de richesses pas encore le fruit d’algorithmes financiers. On mangeait du Topset (ma parole !) et Ovomaltine était de la dynamique : de quoi aborder le TRAVAIL avec entrain et sans pression. Et attention, un vrai travail payé, où l’on pointait… Loin de nous de faire l’apologie du « c’était mieux avant » : c’est juste qu’à cette époque la notion de furtivité était encore assez… fictive !

Foin de dérapage, restons droit dans nos bottes.

Et justement le travail à l'heure où certains en prédisent la "fin", ou plutôt son statut de pôle central dans notre vie, quand d'autres souhaitent que l'on travaille plus pour gagner moins parce que vous comprenez: "les pauvres vivent au-dessus de leurs moyens, c'est quand même pas compliqué de comprendre ça. Il est temps de faire ENFIN des efforts". Tant il est vrai qu'avant on se la coulait douce... le travail, donc, est bien le point central du débat qui anime la campagne présidentielle. Et au gARage on en parle ce mois-ci, puisque nous restons au plus près de l’actualité et des débats de société, surtout quand il y a un coup à boire, mais ça c’est après le spectacle et avec-modération-bien-entendu-comme-il-se-doit-cela-va-sans-dire….

Un thème – le travail, je rappelle pour ceux du fond - qui a aussi beaucoup inspiré les auteurs dramatiques depuis une bonne décennie. On se souvient entre autre de "Dans la joie et la bonne humeur" de Sylvain Levey, de "Flexible Hop ! Hop !" d'Emmanuel Darley, pour n'en citer que deux.

Un sujet important, grave même, mais abordé avec humour sinon… ben c’est pas dôle. Une preuve nouvelle avec cette belle pièce caustique que nous vous présentons ce mois–ci avec l’Atelier 33–BIS

BUILDING

de Léonore CONFINO


Une comédie jubilatoire sur le monde du travail.
Un building. 13 étages. Nous sommes chez Consulting Conseil, une entreprise qui a pour absurde mission de coacher les coachs, de conseiller les conseillers.

Nous suivons les employés le temps d’une journée de travail, on se hisse dans le building au rythme soutenu d’une scène par étage : hôtesses, comptables, agents d’entretien, cadres, directeurs des ressources humaines, chargés de communication s’agitent, déjeunent, prospectent, brainstorment... dans un décor efficace et sans fioritures.

L’écriture de la pièce de Léonore Confino , piquante et caustique met en relief la noirceur des thèmes abordés en éclairant notre société du travail pas vraiment décomplexée.

Du bon théâtre où l’on sourit, rit, fronce les sourcils, bref qui émeut et nous interpelle : c’est la rançon d’un beau travail de troupe, "managée" pour l'occasion par Sandrine Monceau.

Plaisir enfin d’accueillir une troupe mayennaise composée de comédiens amateurs confirmés des Ateliers Théâtre Jean Macé de Laval.

 

Samedi 25 mars 2017 à 20h30 au gARage

Entrée 8€; Tarif Réduit 6€

Le nombre de places est limité et il est conseillé de réserver de même que l’habituel diner avec les artistes après la représentation se fait sur réservation uniquement.

Laissez un message au 02 43 70 39 00 ou à l’adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Passons à la partie copinage :


Nos amis du Théâtre Dépareillé présentent leur nouvelle création au REX le week-end prochain :

Il s’agit de PETIT BOULOT POUR VIEUX CLOWN de l’auteur roumain Matéi Visniec.

La pièce à trois personnages, féroce et drôle pose la question de savoir si l’on peut encore s'aimer lorsqu'on devient concurrent et jusqu'où aller quand le pouvoir en place tire les ficelles. La mise en scène est signée Maryvonne Schiltz.


La troupe a été quelques temps en résidence de travail au gARage pour préparer le spectacle.

C’est donc au REX à Château-Gontier le vendredi 17 et samedi 18 à 20h30 et le dimanche 19 mars à 15h30.

Réservations au 06 83 46 88 89 et à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Il ne vous reste plus que quelques jours pour aller voir ou revoir les œuvres de David Delesalle et James Chedburn à la galerie ART Inside. C’est ouvert du mercredi au samedi, au 13 place Paul Doumer à Château-Gontier.


Tous les détails sont ICI : ART Inside.


Nos amis de Chatokino présentent leurs derniers travaux le mardi 21 mars à 20 h00 au bar Le lagon à Château-Gontier (près des Ursulines).


Vous pourrez voir en première partie une sélection de courts-métrages de tout genre et de tout horizon. Puis en seconde partie, vous seront projetés les courts-métrages réalisés pour la soirée sur le thème "Paradis mais presque". On admirera le jeu de mot…


Et un rappel pour finir: les 6 et 7 mai nous vous présenterons la sixième édition de l'ARt dans les jARdins.

Le principe reste le même: une quinzaine d'artistes proposent leur création dans une douzaine de jardins privés ou publics situés dans trois quartiers de la ville: la gare, la piscine et "Clémenceau-Hugo-Fournier".

Une date facile à retenir: ce sera le deuxième tour de l'élection présidentielle !

Voilà, on vous quitte sans transition sur la vidéo indispensable, spéciale garage . Il faut cliquer sur l’image !

A bientôt au gARage !
Le niouselettereur.

 


Billet du vendredi 13 janvier 2017

C'est jour de chance!

Ben oui: vendredi 13 c'est, pour certains du moins, un jour où tout peut arriver. Et c'est bien vrai. Regardez l'actualité: la tempête, la grippe, Trump, Poutine et ses amis Bachar El Assad et Erdogan, Kim Kardashian, le nouveau Diesel gate pour Fiat-Chrysler…  Que des choses sympas qui vous mettent le sourire aux lèvres et la joie dans les cœurs! Hisse et Ho ! comme dirait Hugues Auffray qui se rappelle à nous, mais là, on ne sait pas si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle.

Et justement, le vendredi 13 c'est pour d'autres plutôt un mauvais signe. L'actualité encore elle, qui sait faire preuve quelquefois de nouvelles anxiogènes, nous le prouve: d'abord il y a des sportifs - vous savez ces gens qui sous couvert de bonne santé physique pratiquent les plus étranges perversions masochistes. Ainsi voilà-t-il pas que près de chez nous à Nantes, des garçons vont courir à douze sur 800m2 avec une balle qu'ils ne vont même pas shooter au pied! Plus près de cheu nous encore, en Mayenne, une névrosée addicte du rayon outillage des magasins de bricolage va obtenir une médaille de bronze Olympique pour avoir - tenez-vous bien!- lancer un ... marteau! Y a de quoi se taper la tête contre les murs non?

Et je ne parle pas des adeptes des paquets de mer qui ont la prétention de faire du yachting en plein hiver! Et en dehors des sportifs, il y a aussi ce voyageur qui se prépare 7 ans pour une sortie de 7 heures dans l'espace: Ah! ça donne moins envie d'aller dépenser son salaire dans un bulletin de Loto ou d'Euro-Million ça Madame!

Alors oui le vendredi 13 a deux faces...

Voici celles qu'il prend au gARage. Côté face justement: les souhaits de toute l'équipe (Président, Trésorière, résidents permanents) pour vous d'une bonne et heureuse année 2017! Deux mille dix-sept; année de la... Je vous laisse trouver une rime qui soit moins triviale que celle pour deux mille seize. Ce doit être possible.

Côté pile, là aussi il y a de l'actualité.

Nous commençons l'année avec une lecture-spectacle.

La Mort de Carlos Gardel

de   Antonio Lobo Antunes

Avec Yves PENAY comme lecteur

« La mort de Carlos Gardel » fait partie des romans d’Antonio Lobo Antunes où il explore la vie du quartier de son enfance, Benfica et les souvenirs qui y sont associés. On y écoute des histoires de famille, d’adolescences qui se heurtent à la trivialité des existences, d’espérances et d’illusions mises à mal. Il décrit une famille éclatée où les différents protagonistes ont successivement la parole principale le temps d’un chapitre.

Pour la petite histoire, Carlos Gardel est un chanteur et compositeur argentin de tango (1890-1935). Il est de loin le chanteur de tango le plus célèbre. Le spectacle fait référence à l'une de ses chansons.

Antonio Lobo Antunes est sans doute l’auteur portugais contemporain le plus important. Il a publié une quinzaine de romans qui lui ont valu de prestigieuses récompenses dont, en 2007, le prix Camöes, équivalent du Goncourt français.

Yves PENAY a travaillé avec Jacques Echantillon, Jean-Louis Terrangle, Pierre Richard ou Rufus. Il a fondé la compagnie Théâtre d’Ulysse à Paris et il mène un travail de lectures mises en espace sur des textes de la littérature contemporaine.

C'est ce samedi 21 janvier à 20h30.

Vous donnez au chapeau selon votre convenance MAIS il faut réserver car le nombre de places est limité, donc un coup de fil au 02 43 70 39 00 ou un courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. indispensable !

Et comme d'habitude, il est possible de se restaurer sur place après le spectacle. C'est environ 10€ et là aussi il faut réserver! Y aura t'il du flan-coco? On laisse le suspense...

Ensuite nous recevrons du théâtre avec BUILDING de Léonore Confino. Une pièce présentée par la Troupe 33BIS de Laval et mise en scène par Sandrine Monceau.

Une comédie jubilatoire sur le monde du travail. Nous sommes transportés chez Consulting Conseil, une entreprise qui a pour absurde mission de coacher les coachs, de conseiller les conseillers. On se hisse dans le building au rythme soutenu d’une scène par étage. Le  tout dans une écriture piquante et caustique.

Ce sera le 25 mars. A noter donc sur vos agendas !

Un peu plus tard les 6 et 7 mai nous vous présenterons la sixième édition de l'ARt dans les jARdins.

Le principe reste le même: une quinzaine d'artistes proposent leur création dans une douzaine de jardins privés ou publics situés dans trois quartiers de la ville: la gare, la piscine et "Clémenceau-Hugo-Fournier".

Une date facile à retenir: ce sera le deuxième tour de l'élection présidentielle !

Et puis, en novembre, ce sont les plasticiens Fabrice Milleville et Serge Paillard qui occuperont le gARage pour a traditionnelle exposition en semi-nocturne.


Voilà, on vous quitte sans transition sur la vidéo indispensable, spéciale garage . Il faut cliquer sur l’image !

A bientôt au gARage !
Le niouselettereur.

 


Billet du 4 décembre 2016

Ô flamme pure et légère...

… monte vers la voûte étoiléeeeeee.


… et salue l’Artiste. Ce jour, Gai Luron, Hamster Jovial, Superdupont, Pervers Pépere, et bien d’autres sont orphelins… Monsieur GOTLIB, chapeau et Rhââ Lovely.

1103.

C’est le nombre de visiteurs que nous avons accueilli lors de l’exposition des œuvres de LEB. C’est notre nouveau record ! En 52 heures d’ouverture, cela nous fait du 21 visiteurs/heure : un coup à se faire flasher !  C’est arrivé à Janine : venant de Laval elle était la millième à passer au travers de nos lanières en plastique pour cette expo. Elle est repartie avec le DVD consacré à l’artiste. Ah, ben on est comme ça au gARage !


Mystère de la cibernétique: impossible de faire pivoter la photo. Désolé Janine!

LEB se déclare content de l’exposition : un peu mon neveu ! D’autant que les tableaux et totems ont su aussi émouvoir 261 élèves de la maternelle jusqu’au collège.

Le moment est donc venu de dire merci aux visiteurs pour leur curiosité et leur générosité – le cochon a bien engraissé, à LEB pour son énergie créatrice, à nos adhérents pour leur enthousiasme, aux médias pour leur travail, et aussi à Trenet, au Douanier Rousseau, à Prévert, Cameron… Bref nous sommes ravis, et nous vous donnons rendez-vous l’an prochain avec Fabrice Milleville et Serge Paillard.

Entre temps n’oubliez-pas de réserver les 6 et 7 mai prochains pour l’ARt dans les jARdins #6.


Mais la fête continue au gARage, puisque Monique Bretéché ouvre son atelier jusqu’au 24 décembre… Eh oui, cela ouvre des perspectives, donne des idées. Le show-room sera donc ouvert les samedis et dimanches de 15h00 à 19h00, et Monique pourra même vous recevoir sur rendez-vous en semaine. Il faudra appeler le 02 43 70 39 00.

Volubiles, fenêtres, opéras, sculptures : le choix est vaste et vous pouvez en avoir un avant-goût ici : https://www.moniquebreteche.fr/creations/

N’hésitez donc pas à pousser la porte du gARage. C’est chauffé et on peut même prendre une tasse ou un verre…


A part ça, en dehors du gARAge, il y a aussi des rendez-vous:

On commence à Daon le 17 décembre à l’Atelier du Haut-Anjou. Anne Corbière, Brigitte Guillet et leurs camarades en création textile ouvrent leur porte et agrémentent même la visite d’un concert. Alors n’hésitez-pas à leur rendre visite et pour vous donner une idée, c’est ici : http://www.latelierduhautanjou.com/index.php/fr/

 

 

A Laval, l’Art au Centre présente Julien Parsy à la salle d’exposition de la Porte Beucheresse et ce jusqu’au 31 décembre.

 

C’est ouvert les mercredis, vendredis, samedis et dimanches.

Pour en savoir plus: https://www.facebook.com/lartaucentre/

Enfin un petit passage au 13 place Paul Doumer à Château-Gontier est obligatoire. Pas forcément pour le manège de Noël s’il est installé là, mais pour rendre visite à Jean-Dominique SAURET et sa galerie ART inside.

Il présente jusqu’au 21 janvier les œuvres de Bernard Pras et de Ottmar Hörl.

Ouvert les mercredis et vendredis de 14H30 à 20H, les jeudis et samedis de 10H à 13H et de 14H à 19H

Également ouvert sur rendez-vous: 06 80 23 57 75.

 

Enfin, la vidéo traditionnelle , en forme d’hommage

Il faut cliquer sur l’image !

 

https://www.youtube.com/watch?v=hsXbU3pPbnE

Avec tout ça, on allait presque oublier de vous souhaiter de joyeuses fêtes !  C’est réparé.

A bientôt au gARAge !
Le niouselettereur.

 



Billet du 20 octobre 2016

On est pas bien , là ?

Avec LEB c'est Noël avant l'heure.

Au moment où les feuilles choisissent de tomber pour être ramassées au souffleur et avalées par la balayeuse municipale selon les grands standards de la poésie de la seconde décennie du 21ième siècle, le gARage, lui, rentre les œuvres à l'allure printanière de LEB.

Pourquoi printanière? Oui... pourquoi en effet? Serait-ce la profusion de couleurs émanant des œuvres du changéen, et faisant penser au feu d'artifice de la vie au printemps, cette nouvelle (re)-naissance?

Ouais... Mais pourquoi pas l'hiver ? Un avant-gout de Noël évoqué par la barbe et la crinière blanche de l'artiste. Et puis ses tableaux, ses sculptures sont comme des cadeaux. L'humour distillé dans ses œuvres nous offre un plein d'ironie euphorique. Car tout est faussement candide dans les oeuvres de Leb.


Son monde fantaisiste, son esprit ludique inspiré par l'actualité ou la nature ne manquent pas d'irrespect quand la bêtise est là. Alors gare au coup de griffe, à la saillie mordante. Celle qui nous réveille, qui fait du bien.

Venez vous en mettre plein la vue. C'est bon en toutes saisons. Vous le remercierez après.

Ses sculptures en staturoc peintes à l’acrylique et ses peintures géantes sont comme d’habitude présentées en nocturne dans un éclairage spécifique. Mais si vous venez dès 15h00 vous les verrez en lumière naturelle: deux visions à découvrir.

Ouvert du 29 octobre au 27 novembre les samedis et dimanches plus le vendredi 11 novembre de 15h00 à 19h00.

Entrée libre

Vernissage le samedi 29 octobre à partir de 18h00.

Site de LEB: http://www.leb-jyl.com/

 

A part ça, en ce début de saison nous avons déjà eu deux rendez-vous:

 


Le 24 septembre, les 2 Rives ont fait leur cabaret pour 104 spectateurs et convives qui ont apprécié trois spectacles - dont la création de "Tendresse en équilibre" que vous pourrez retrouver en décembre au Rex- et un couscous.

Le lundi 10 octobre, c'était la Cie Autrement Dit qui présentait "Les Vacances de Petit Crane". Création, là aussi, pour cette version écrite et interprétée par Jézabel Coguyec. Trois séances dont une scolaire pour 83 spectateurs au total ont clôturées une semaine de résidence de travail.

Le troisième rendez-vous, c'est donc à partir du 29 octobre!

Nous vous accueillerons avec plaisir!

La vidéo traditionnelle avec un autre Leeb. Rien à voir.

Et le combat n’est plus au même endroit qu’il y a 35 ans…

il faut cliquer!



A bientôt au gARAge !
Le niouselettereur.


Billet du 6 juillet 2016

Sous le soleil exactement

Parait que l'été arrive !

On aimerait y croire, mais ma pauv' dame à force de déception on hésite à se projeter dans le bonheur. Alors mon bon Monsieur on fait de la joie un paradis perdu en s'enfonçant doucement dans une torpeur qui confine vite à une sorte de dépression avec tous les replis et réactions que cela entraine (et la lectrice et le lecteur tous deux en éveil auront remarqué que la dame est pauvre et que le monsieur est bon comme quoi l'inégalité se trouve partout, mais bon trêve de digression).

Heureusement, sonnez trompettes d'admission, chantez échappements double corps, sous le toit du gARage « pas à côté, pas n’importe où » la vie est belle et la météo toujours au beau fixe – enfin presque...


La preuve? Dès ce week-end CHATO KINO revient au gARage pour un nouveau KABARET.

Qu'est-ce que c'est? « Faire bien avec rien, faire mieux avec peu, mais le faire maintenant. »

Mais encore? Pour en savoir plus, allez ici : http://chatokino.wix.com/chatokino#!actualits/c18du

Comme d'hab 40 kinoïtes produiront une vingtaine de films de 7 minutes maximum... Et comme d'hab l'éclectisme sera une valeur sûre.

De l'émotion, du rire, des larmes, de la réflexion, du délire, et pourquoi pas « un rêve érotique que l'on se fait les yeux ouverts »...

Voici un lien vers des productions des années précédentes. https://vimeo.com/user14543722

C'est à partir de jeudi soir et jusqu'au dimanche 10 juillet au gARage et vous pouvez venir jetez un œil, et même les deux... et bien entendu assister à la projection de tous les films produits ce week-end au REX à partir de 20h00 (Oui, jeudi les allemands auront gagné à la fin... comme d'hab!)

 

Et sinon vous faites quoi le 14 juillet? Je veux dire après les hommages civils rendus à la République et à ses enfants, surtout ceux et celles chargé(e)s de la défendre?

Et avant de vous retrouver au sommet du Mont-Ventoux via la télévision pour assister au triomphe d'un coureur bleu-blanc-rouge?

Vous ne savez pas? Eh bien je vais vous le dire: vous serez le long de la Mayenne assis(e) sur la plus longue nappe du monde!

Car ce 14 juillet 2016, c'est la Mayenne à Table!


Un rendez-vous festif, populaire et convivial initié par Les Tables de la Mayenne et France Bleu Mayenne (Oui je sais, ça fait beaucoup de Mayenne...) et où TOUT LE MONDE EST INVITE.

« Sous le soleil, sous le soleil

Exactement juste en dessous. »

Le gARage a réservé des mètres de nappe et vous propose de participer à une collage-partie animée par Monique Bretéché. D'autres surprises sont à attendre.

Ce sera à Château-Gontier, quai d'Alsace devant le REX. Nous y serons avec notre gARagemobilEspace et en collaboration avec nos camarades de la Compagnie des 2 Rives qui proposeront aux passants et convives de déclamer des textes à propos de ce qui se mange !

On vous attend dès midi le jeudi 14 juillet!